Samedi après midi, nous avons fait une cérémonie symbolique en l'honneur de notre fils. Une cérémonie religieuse ne nous correspondant pas, et vu notre attachement à la nature, notre volonté de dire que la vie continue malgré ce vide, nous voulions faire quelque chose qui nous ressemble, et par ce biais transmettre quelque chose à notre petit coeur.

  • Ainsi, nous avons décidé de planter un arbre pour Erwann sur le verger de mes parents... Terrain qui était à mes grands parents auparavant et qui restera sûrement dans la famille encore plusieurs générations.
  • Pourquoi un fruitier ? Pour dire que la vie et la mort ne sont pas stériles, que même dans la mort, notre fils sera là au cours des ans, grandira lentement à travers la nature, et j'espère nous donnera des fruits dans plusieurs années... Fruits que nous et ses petits frères et soeurs dégusterons j'espère (un mirabellier donne des fruits environ 7 ans après sa plantation si je me rappelle bien) .
  • Pourquoi un mirabellier ? parce que c'est un fruit que nous aimons, parce que Erwann est Lorrain à travers moi, parce que c'était une évidence !!
  • Au début rien n'était vraiment prévu, nous devions nous rassembler avec nos parents, nos soeurs, nos familles proches... et peu à peu nous avons eu la joie et l'émotion de voir que beaucoup d'amis voulaient partager ce moment avec nous, qu'ils voulaient nous accompagner pour ce moment si particulier de notre vie. Se sentir aidés, soutenus, accompagner... ça a été vraiment très fort pour nous, très important !!! Donc encore merci à tous ceux qui étaient là, vous nous avez été d'un grand soutien !!!
  • Beaucoup de personnes autour de nous disent souvent "je ne sais pas quoi te dire, je sais qu'aucun mot ne pourra te consoler" . Effectivement, rien ne peut trop consoler... sauf ressentir cet amour, cette présence bienveillante auprès de nous, cette volonté de nous soutenir !!! Vraiment, des fois faut arrêter de penser que les grands discours peuvent tout ! la présence, une main sur une épaule, un sourire, ne pas s'arrêter de rire parce qu'on vit un drame, dire que la vie continue, c'est ça qui est important !!!
  • Nous ne savons pas encore vraiment ce que nous ferons des cendres de notre petit garçon. Cette question n'a pas été une question pendant trop longtemps... Nous ne voulions pas nous accrocher à une tombe, une stèle funéraire qui pour nous ressemblait plus à un message de rattachement à la tristesse qu'à la force que nous voulons faire de notre fils dans notre vie. Donc nous avons décidé de le faire incinérer. Pour l'instant il est ici, chez nous, mais peut être que nous irons dans quelques temps, quelques mois, rependre ses cendres en montagne, dans la nature, dans les Vosges ou en Savoie, cette Nature qui nous rassemble Loïc et moi, cette Nature avec un grand "N", qui pour nous symbolise Dieu en quelque sorte...


Qu'Erwann vive en chaque rayon de soleil, chaque feuille emmenée par le vent, chaque flocon de neige, chaque sourire  que la Nature  sait nous offrir !